Pourquoi les tournesols de Van Gogh sont-ils en train de faner ?

Depuis près de 200 ans, les chercheurs essayaient de comprendre pourquoi le jaune utilisé par Van Gogh, ainsi que d’autres artistes de la fin du 19ème siècle, s’assombrissait avec le temps. Il était connu que le jaune de chrome s’assombrissait au fur et à mesure, mais la vitesse d’assombrissement variait d’un tableau à l’autre. Enigme résolue par une équipe de chercheurs européens.

Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont tout d’abord récupéré des échantillons de trois tubes de peinture jaune de chrome de l’époque, qu’ils ont fait « vieillir » artificiellement pendant 500 heures sous une lampe UV. Sur les trois, seul le tube ayant appartenu à Rik Wouters, un peintre flamand de la fin du 19e siècle, a révélé un assombrissement important. En trois semaines, la peinture a viré du jaune vif au marron foncé. Et c’est en analysant les échantillons que les scientifiques ont découvert la réduction des ions de chrome VI de la peinture « fraiche » en ions de chrome III après vieillissement.

Matisse, la dissolution du trait et de la couleur – Musée Matisse – Nice
Conférence « Les Vies » de Giorgio Vasari : histoire et création litteraire [Louvre]